MACHINE

Machine, (2014-2017)

Archives vidéos 00:03:07s
Machine à coudre, tissu, acier, bois, tube pvc, batterie, moteurs essuie glace.

Machine est un projet de détournement d’une machine à coudre en « Machine à débâtir ». La machine à coudre comme outil de production, est investie d’un nouvel usage par le biais du détournement de sa fonction initiale donnant lieu durant sa conception à l’apprentissage d’un nouveau savoir-faire.

L’intention de contrer la panne est déclencheur du processus de création. L’outil utilisé est déterminé par sa proximité dans l’environnement du concepteur, principal outillage de son hobby couture.

L’analyse et l’expérimentation relatives au temps du développement technique de l’objet s’accompagnent de l’acquisition de compétences et de connaissances nouvelles, au-delà de l’usage connu, permettant de contrer l’obsolescence de l’objet, tout en dépassant les frontières de ses utilisations conditionnées.
Ce qui sous-tend le fait de produire, c’est le sens de cette production et l’objectif déterminant celle-ci. Ce qui est produit ici n’a aucune valeur de bien consommable, mais une valeur plastique et un constat de l’élaboration processuelle des aptitudes et compétences acquises durant la recherche et le développement d’un objet.

 


 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aiguilles, Tampons, dessins, (2016-2017)

Vue d’installation, Ecole Supérieure D’Art et Design Toulon Provence Méditerranée (ESADTPM) 210 x 60 cm.
Aiguilles en métal réalisées à la main, rectangle en mousse imbibés d’encres, notes et dessins papier Moleskine.

Les tampons d’encre convoquent les prémices de la recherche sur la réappropriation d’usage dans le cadre de Machine Project (2014-2016). Les premières interventions sur le mode opératoire de la machine à coudre sont des tentatives de détournement de la fonction de couture par le développement d’une fonction de tracés à l’encre. Les Aiguilles réalisées au fur et à mesure, matérialisent les étapes successives d’élaboration de l’outil.